spectacle - 220V

220 V

Les 4 créateurs sélectionnés

Dans cette photo d'Emanuel Rojas (ci-contre) :

- Claire Lefèvre voit des sirènes avec perruques blondes, strass et harpes. Le reste du temps, elle vit et travaille en Autriche.

- Mélanie Lomoff imagine un magma énergétique, un corps à corps charnel. Le reste du temps, elle danse avec Alain Platel et développe son propre travail.

- Christophe Garcia rêve de ciseler dans le mouvement les mailles serrées d'un filet. Le reste du temps, il chorégraphies entre parenthèses et entre les styles.

- Johanny Bert entend des voix et envisage de manipuler les coprs échoués. Le reste du temps, il met en scène humains et marionnettes.


Le concept

Après 25 années passionnantes dédiées au travail chorégraphique d'un seul créateur, la compagnie opère une mutation pour s'ouvrir à d'autres auteurs. Le travail chorégraphique de Denis Plassard va continuer d'alimenter le répertoire et l'activité de la compagnie, mais il ne sera plus le seul. Dès 2017, la Cie lance un appel à projets pour des pièces courtes qui seront créées au sein de sa structure et dans ses murs (le Studio Lucien). En ce sens, l'association reste une compagnie de danse, elle salariera les artistes (chorégraphes et interprètes) et assurera à la fois la production et la diffusion de ces oeuvres. Son répertoire va simplement s'agrandir. Ces commandes, renouvelées tous les ans, se déclinent dans un cadre précis et contraint qui crée un lien entre toutes les oeuvres et en fait la singularité. Une spécificité "220V" est ainsi identifiable : toutes les oeuvres commandées sont des pièces de proximité à taille humaine (présentées hors scène, à quelques mètres d'un public restreint et dont toute la technique est branchée sur 220V). Au-delà de cet aspect formel, pour stimuler l'émulation artistique chaque appel à projets impose une thématique présentée sous forme de règle du jeu.


Objectif 

- stimuler le jeu et l'émulation artistique entre créateurs en dédramatisant les questions de choix, de singularité et d'écriture

- offrir au public la possibilité d'un nouveau regard sur les oeuvres en confrontant dans une même soirée les oeuvres issues de la même commande

- faire évoluer la Cie Propos, d'une compagnie nominative vers une compagnie de production et de répertoire



220V - Saison 1 - Un instant

1 photo / 4 visions chorégraphiques 

3 interprètes communs

0% de nouvelles technologies / 100% d'humain

1 soirée composée de 4 trios qui se regardent de près


1 photo choisie parmi 270 

4 projets choisis parmi 49



Calendrier

Décembre 2016 : appel à projets pour une photo (3 personnages en action)

Février 2017 : lancement de l'appel à projets pour 4 chorégraphies

10 avril 2017 : fin de l'appel à projets -> choix des chorégraphes

Juin 2017 : choix des 3 danseurs

Septembre > décembre 2017 : répétitions au Studio Lucien

Décembre 2017 : création


Graphisme : Klar / Développement : Phx